Quelles sont les normes en matière de gants de travail ?

Les gants de protection sont un outil indispensable dans l’exercice de professions à risque. Ils vous protègent des coupures, projections ou encore des perforations de la main. C’est pourquoi il est important de bien savoir choisir sa paire de gants de travail. Les normes en matière de sécurité sont justement là pour vous aider à ne pas vous tromper dans votre choix. Pour cela faut-il encore savoir ce que signifient les appellations. Sécuristock vous aide aujourd’hui à les déchiffrer.

Norme EN420

Cette norme fixe les caractéristiques obligatoires pour n’importe quelle paire de gants et manchettes de sécurité. Avant de pouvoir porter la mention de gants de sécurité, les gants sont testés et une note, généralement comprise entre 0 et 4, leur est attribuée en fonction de la manière dont ils ont réagi à chaque test. Ce chiffre reflète le niveau de performance du gant. S’il est de zéro, cela signifie que le gant n’a pas été testé, ou alors qu’il ne répond à aucune norme. S’il est inscrit un « X » sur le gant, c’est alors que l’échantillon de gant n’a pas pu être testé car la méthode d’évaluation n’était pas adaptée. Si le niveau de performance est compris entre 1 et 4, la paire de gants est plus ou moins conforme à la norme EN420. Dans le cas où le chiffre apposé serait supérieur, votre gant possède un niveau de performance très élevé.

Quoiqu’il arrive, vos gants de protection doivent au minimum toujours comporter : le nom du fabriquant, le type de gants, la taille, la marque CE, les pictogrammes et niveaux de performance appropriés, ainsi que l’apposition de la norme EN420.

 

Norme EN388

Imposée par la législation européenne, la norme EN388 indique le niveau de résistance du gant aux risques mécaniques. Sur les gants de protection de bonne qualité, il est donc inscrit quatre chiffres, de 1 à 4 généralement, qui indiquent dans l’ordre le niveau de résistance à : l’abrasion, la coupure, la déchirure et la perforation. Là aussi, un pictogramme indiquant la résistance mécanique doit être apposé. Tous les gants doivent avoir un niveau minimum de performance de 1 pour la déchirure et l’abrasion.

 

Norme EN407

C’est également la législation européenne qui oblige les fabriquant de gants de travail à indiquer leur niveau de résistance au feu et à la chaleur en général au travers de la norme EN407. Comme pour la norme EN388, six chiffres compris entre 0 et 4 sont apposés à la suite sur les gants afin d’indiquer leur résistance à : l’inflammabilité, la chaleur de contact, la chaleur de convection, la chaleur rayonnante, de petites puis d’importantes projections de métal en fusion. Le pictogramme approprié doit apparaître sur le gant. Attention tout de même à ne pas choisir une protection thermique trop importante par rapport à vos besoins, au risque de perdre en souplesse et donc en dextérité. Si votre profession vous expose à des risques de projections, pensez également à vous équiper de lunettes de sécurité.

 

Norme EN511

La législation européenne impose cette fois de signaler la résistance au froid. Un pictogramme et trois chiffres doivent apparaître, évaluant respectivement la résistance au froid de convection, au froid de contact ainsi que la perméabilité à l’eau. La résistance au froid de convection et de contact sont notées de 0 à 4 alors que la perméabilité, elle, est soit de 0 soit de 1. Zéro signifie qu’après 30 minutes d’exposition à l’eau, il y a pénétration d’humidité dans le gant, alors que 1 signifie que le gant est totalement hermétique.

 

Certains gants peuvent répondre à d’avantages de normes telles que l’EN1149-1 contre les risques électriques, ou l’EN374 contre les risques chimiques. Les cas d’utilisation de vos gants détermineront le type de gants à sélectionner car il n’existe aucun gant qui regroupe un niveau de protection maximal sur l’ensemble de ces critères. Cependant, vous pouvez faire votre choix parmi une large gamme de produits, vous permettant ainsi de trouver la paire de gants qui répondra le mieux à vos besoins en matière de protection.

Ce contenu a été publié dans Actualité Equipements de protetion, Equipements de protection métiers, Gants de travail, Matériel protection, Normes et réglementations, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ neuf = 11

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>